Soulager les crampes menstruelles : des solutions naturelles

15% des jeunes femmes reconnaissent ne pas se rendre en classe ou au travail à cause de l’intensité de leurs douleurs de règles1. Elles évoquent alors la violence des crampes menstruelles : sensations de tiraillement, de tensions, coups de poignard dans le bas-ventre ou sur toute la ceinture lombaire…

Il est pourtant possible de les soulager. Si les médicaments sont encore souvent privilégiés, nombreuses sont les femmes qui se tournent désormais vers les médecines douces et les remèdes naturels. La phytothérapie, les massages, ou encore la thermothérapie (utilisation de chaleur) font de plus en plus d’adeptes.

Crampes menstruelles : des contractions qui épuisent

Celles qui souffrent de dysménorrhées (ou règles douloureuses) le savent, les crampes menstruelles peuvent littéralement plier le corps en deux. Elles correspondent en fait aux contractions de l’utérus qui facilitent l’évacuation du sang vers le vagin et provoquent parfois des douleurs intenses.

La durée de ces crampes menstruelles est variable selon les femmes. Beaucoup ne les ressentent que pendant les règles : elles commencent souvent le premier jour des saignements et persistent pendant 24h à 72h.

Pour d’autres, ces crampes apparaissent avec le syndrome prémenstruel qui peut intervenir plus d’une semaine avant les règles.

Soulager les crampes menstruelles avec des remèdes naturels

Des solutions non médicamenteuses et très simples à mettre en œuvre permettent de soulager les crampes menstruelles à la maison ou ailleurs. Elles représentent des compléments ou des alternatives aux anti-inflammatoires et ont l’avantage d’être très accessibles.

La phytothérapie, quand les plantes vous viennent en aide

Les plantes soulagent et soignent une grande variété de symptômes, et la sensation d’inflammation tout comme les spasmes provoqués par les crampes menstruelles peuvent efficacement être soulagés par les propriétés médicinales de plusieurs plantes.

Les feuilles de sauge, de framboisier, d’achillée millefeuille ou les fleurs de camomille font partie des solutions proposées par la phytothérapie en cas de dysménorrhée. Des pistes à explorer, donc, pour soulager les crampes menstruelles de faible ou de forte intensité.

Des massages pour faire disparaître les crampes utérines

Les femmes en quête de solutions non médicamenteuses pour stopper les douleurs de règles peuvent aussi se tourner vers des massages à pratiquer soi-même, et éventuellement à l’aide d’huiles essentielles extraites de fleurs de lavande, de feuilles de sauge ou encore de la marjolaine. Elles sont toutes les trois réputées pour leurs vertus apaisantes.

La zone à masser est située sur l’abdomen, à la hauteur de l’utérus et donc juste au-dessus du pubis, là où les crampes se font sentir. La paume de la main ou le bout des doigts peuvent être utilisés pour appuyer modérément et former de petits cercles sur cette partie douloureuse.

Ces auto-massages peuvent aussi soulager les crampes menstruelles lorsqu’elles irradient jusqu’à la zone lombaire, c’est-à-dire le bas du dos. Les légères pressions circulaires s’appliquent alors avec le pouce, l’index et le majeur de part et d’autre de la colonne vertébrale.

Le recours aux auto-massages est simple à mettre en œuvre, une fois le mouvement maîtrisé, et vaut donc la peine d’être tenté…

La chaleur : un remède simple et efficace contre les douleurs de règles

Une source de chaleur appliquée localement sur le bas ventre ou la zone lombaire provoque une sensation d’apaisement quasi immédiate lorsque les crampes menstruelles se font sentir. Elle aide le corps à se détendre et allège les contractions.

Pour trouver la source de chaleur idéale, à chacune sa solution disponible dans le commerce ou faite « maison » : les bouillottes ou les coussins chauffants peuvent être remplacés par une petite housse remplie de riz ou de graines de lin, simplement passée au micro-ondes quelques secondes. Un bain ou le jet du pommeau de douche dirigé sur la zone douloureuse est évidemment tout aussi efficace.

Que faire si les solutions naturelles ne marchent pas ?

Les douleurs de règles sont parfois si fortes qu’elles peuvent persister malgré le recours à différentes solutions naturelles. Il est bien sûr possible de prendre des médicaments anti-inflammatoires, et leur action peut être plus efficace que celle des plantes, des massages ou de la chaleur pour certaines femmes.

L’électrothérapie est également une bonne alternative : le patch URGOGYN soulage efficacement les règles douloureuses comme le confirment 96% des patientes ayant testé ce dispositif médical2.

Dans tous les cas, si d’intenses crampes menstruelles se font sentir à chaque période de règles, il est important de consulter un médecin généraliste ou son gynécologue pour s’assurer que ces dysménorrhées n’ont pas de causes pathologiques, comme l’endométriose par exemple.

Soulagez vos règles douloureuses avec l’électrothérapie

Le patch URGOGYN rend la technologie TENS (Neurostimulation Electrique Transcutanée) accessible à toutes, pour apaiser les règles douloureuses et les douleurs pelviennes chroniques. Et si c’était le moment de l’essayer ?

Découvrir le patch URGOGYN
Notes & Sources

(1) Etude « Productivity loss due to menstruation-related symptoms » réalisée en 2017 aux Pays-Bas, publiée dans le journal « Obstetrics and gynaecology research » : https://bmjopen.bmj.com/content/9/6/e026186

(2) Essai clinique monocentrique, contrôlé, randomisé en double aveugle et cross over, versus Sham (dispositif placebo), effectué sur 37 femmes présentant une dysménorrhée primaire. Étude réalisée sur les programmes 1 et 2 par le CIC CEN Experimental à Dijon en 2020

Rejoins la communauté
En t'abonnant à notre newsletter, tu recevras des conseils personnalisés sur la santé féminine.
Rejoins la communauté
En t'abonnant à notre newsletter, tu recevras des conseils personnalisés sur la santé féminine.